Les fontaines
  • Une fontaine est le point de rencontre de 3 éléments : l’eau jaillit de terre pour rencontrer le ciel ; si l’eau est chaude, on peut considérer que le feu en fait partie
  • La fontaine apporte la vie puisque l’eau en est une condition, elle peut aussi constituer un point de contact, être un lieu d’échanges
  • Importance des fontaines dans la vie communautaire d’autrefois
  • Elles ont une valeur sacrée ou magique (elles sont le séjour de divinités, de fées, d’esprits, elles permettent de connaître l’avenir : on y jette de l’argent en faisant un vœu)
  • Rôle thérapeutique (Pline et Ronsard à Spa)
  • Magiques ou guérisseuses, les fontaines abondent dans les 2 régions, et avec la Christianisation, des petites chapelles ont été construites dans leurs enceintes
  • D’après la légende, il semblerait qu’un certain nombre de faontaines doivent leur origine à un coup miraculeux donné par Jésus ou par un saint homme avec un bâton sur le sol ou sur un rocher selon un rite que Moïse connaissait déjà

En Ardenne

  • Les lieux aux eaux jaillies auraient vu des apparitions de la Vierge Marie (Banneux, Beauraing)
  • Un roi a fait jaillir l’eau à Nassogne où la source de la Pépinette est due à un coup de lance des Pépin (Ardenne)
  • Nombreuses mais pas très bien aménagées sauf les Pouhons spadois et les fontaines adossées aux chapelles
  • Même lorsqu’elle était utilisée régulièrement par les Nutons, elle restait plutôt à l’état sauvage

En Bretagne

  • On tient tellement à leur limpidité qu’au Jour de l’an, on leur fait offrande de fleurs et de fruits
  • Brouiller l’eau de fontaine, la répandre de telle ou telle façon pouvait avoir des conséquences (tempête que déclenche Yvain dans les Chevaliers de la Table Ronde dans la forêt de Barenton)
  • Près des fontaines miraculeuses était installé un barbier pour permettre aux pèlerins de se rafraîchir
  • Voir aussi Alan Barbe Torte au siège de Nantes
  • Bien mises en valeur

Elles soignent pratiquement toutes les affections physiques et parfois morales

Yeux

  • Fontaines de Saint-Gengoux à Vielsalm, de la Bonne-Dame de Sainte-Ode à Lavacherie et de Notre-Dame de Lommal à Bras (Ardenne)
  • St Jean du doigt (Finistère) – fontaine de Girouy a St Julien de Vouvantes en Loire Atlantique (Bretagne)

Rhumatismes

  • Saint-Gengoux (Ardenne)
  • Notre-Dame du Relecq à Morlaix, Saint-Maur à Calantel, Saint-Maurice à Saint-Guiomard et Notre-Dame de Lorette à Quilio (Bretagne)

Coliques

  • Saint Fiacre près de Iffs (Bretagne)

Les maladies infantiles

  • Fontaine de Saint Thibaut à Marcourt ou la Fontaine-aux-Loups de Roanne Coo (Ardenne)

Test de bonne conduite

  • Eau de Saint Gengoux : celui ou celle qui avait trompé son conjoint et plongeait la main dans l’eau de Vielsam la ressortait ébouillantée (Ardenne)
  • Pour savoir s’il est trompé, le mari dépose à la tombée du soir, 3 morceaux de pain sur l’eau de la fontaine de Saint-Efflam à Plestrin les Grèves, 2 des morceaux représentent le couple, et la personne soupçonnée, le 3ème représente le saint, si ce dernier se rapproche des 2 autres, l’époux est rassuré
  • Autre tradition, à Saint Efflam, à Notre-Dame de Bodilis (Finistère), à Servel (près de Lannion), le fiancé qui voulait savoir si sa promise était sérieuse, prenait l’épingle qui sur le côté G attachait son fichu ; si celle-ci flottait sur l’eau, la demoiselle était innocente (mais certaines enduisaient de graisse leur épingle G)
  • Pour savoir si elles se marieraient dan l’année, les jeunes filles devaient flotter cette même épingle à Faouët (Morbihan) ou sur l’étang de Saint Penn (Ille et Vilaine)
  • Au nombre de bulles s’échappant de sa cruche tombée dans une fontaine, une jeune bretonne pouvait savoir combien d’années elle devait attendre avant de se marier
  • Les épouses de marin interrogeaient la fontaine de Notre-Dame de Recouvrance à Ploermel ou à Sainte-Hélène à Port-Louis : si le pain flottait, c’était bon signe
  • On pouvait connaître l’espérance de vie d’un nouveau-né en déposant à la surface de l’eau une chemise de l’enfant qui vivra si elle ne coule pas ou l’enfant lui-même dans la chapelle de Saint Mandez à la Croix Hellean ou dans celle de sainte Anne à Fouesnant, si l’enfant retirait ses pieds, ce n’était pas favorable (Bretagne)

Favoriser la conception

  • Fontaine de la Sauvenière à Spa, où les femmes qui voulaient un enfant devaient mettre leur pied dans l’empreinte de saint Remacle avant de boire de l’eau de la source (Ardenne)
  • Phénomène des fontaines déplacées : Saint Remacle qui déplace une fontaine pour punir les habitants de leur inhospitalité

Points de passage du monde souterrain au monde de l’homme (importance dans la mythologie celtique)

  • Domaine de personnages de légendes, les nutons, les sottais ou maniquets
  • Il existe aussi le contraire des fontaines, un trou dans lequel disparaît un cours d’eau : le chantoir ou agolina (Ardenne)

Demeures de la déesse des passages, Dana ou Ana : Mare aux Fées de al forêt de Huelgoat, marais de Yeun Ellez à Brennilis, Lac de Diane dans la forêt de Paimpont (Bretagne)


 

 

 


2 réponses:

  1. PRIJEAN écrit:

    Bonjour,
    J’ai remarqué qu’il y avait souvent 3 bassins devant les fontaines.
    En connaissez-vous leur signification ?
    Dans l’affirmative, un grand merci si vous vouliez bien me renseigner.
    Sentiments distingués

  2. mikael madeg écrit:

    si les légendes de Bretagne intéressent quelqu’un d’autre que moi, ne pas hésiter à consulter mon site: http://www.mikaelmadeg.fr. Je travaille sur le sujet dans le Léon (province du nord-ouest)où j’ai beaucoup collecté et dont j’ai publié une trentaine de recueils de légendes, authentiques.

Laisser un commentaire

ma vie |
Amour, Beauté, Désir |
the green dress and the blu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...
| Le monde de alarc