• Accueil
  • > Les chevauchées célestes
Les chevauchées célestes
  • Thème largement répandu en Europe
  • Origine nordique (Odin)
  • Thème véhiculé par les invasions germaniques et scandinaves et qui a subi des avatars en relation avec les éléments locaux ou la christianisation

La plus ancienne relation écrite d’une chasse fantastique remonte en 952 à la mort de Alain Bareb-Torte, roi de Bretagne

Noms de ces chasses :

en Ardenne, La Chasse sauvage, la Mesnie Hennequin, la Chasse fantastique, la Chasse du roi Arthur, le Chasseur maudit, la Fausse Chasse, la Haut Tchesse, la Grande tchasse, la chasse aux petits chiens, le Chasseur de la Fargne, le Chasseur maudit de la Vaulx-Renard, les chasses de Junker Dietz

sainthubert.jpgdessin d’olivia 7 ans

en Bretagne, Menée ankine, le Chariot de David, la Chasse Arthu, la Chasse de St Hubert, le Chariot Volant, la Chasse à l’Hulaine, la Chasse de Salomon,  ou les Chass ar quéden (les chiens des équinoxes)

  • Le mythe s’est estompé avec l’arrivée du christianisme (Odin/Wotan devenant un ennemi, puisque dieu païen)
  • Les phénomènes naturels, qui accompagnaient l’armée fantôme, (vent, nuages, bruissements de la forêt nocturne) subsistent ; s’y est attaché le souvenir d’un personnage appartenant à la mythologie ou d’un seigneur craint, détesté ou grand chasseur
  • Avec l’arrivée du christianisme, une portée moralisante s’est ajoutée à l’explication des terreurs nocturnes ; ces mythes ont été appauvris selon des critères qui n’ont rien à voir avec leur idéologie d’origine ; mais loin d’avoir disparus, ils ont été conservés dans les campagnes avec une signification qui a change
  • Référence à des personnages célèbres : Arthur (souvent assimilé à Charlemagne), Salomon (roi de Bretagne), St Hubert, les seigneurs locaux, les saints (Eustache, Edern), David
  • Les lieux : au-dessus de l’horizon, au niveau du sol, ou dans les forêts

en Ardenne,

  • La Roudge Bounette qui lance ses chariots sans chevaux sur les pentes de la Semoy
  •  Sombres carrosses  rehaussés d’argent, tirés par des chevaux blancs, conduits par un cocher vêtu de noir, les rênes et fouets étant argentés
  •  Ces attelages peuvent décoller
  • Présence d’une multitude de petits chiens noirs qui courent partout (si on parvenait à en attraper un, le matin il ne restait que quelques feuilles ou cailloux dans le sac, à rapprocher du sac des nutons)

en Bretagne

  • Les chiens des équinoxes, mais eux sont invisibles

Quand s’annonçait la cavalcade, on se signait et on se cachait, si on était dans un bâtiment, on fermait les portes et les fenêtres, puis on priait

Moments favorables pour la Chasse sauvage

en Ardenne, De Noël à l’Epiphanie, l’époque du carnaval et celle de St Hubert (lendemain de la Toussaint), les nuits d’orage

en Bretagne Les tempêtes d’équinoxe (les Chiens de équinoxe se déchaînent au mois de mars)

 

 


3 réponses:

  1. Marine_Tools écrit:

    beaucoup appris

  2. Méchin écrit:

    Salut Claudine

    pour ramener un peu ma fraise, n’y avait-il pas également chez les celtes la chasse d’Arawn, dieu des morts qui sortait avec ses chiens récupérer les âmes ?
    De mémoire elle présente beaucoup de similitudes avec la chasse d’Odin, ce qui a tendance à me conforter dans ma conviction qu’il existe un tronc originel commun aux mythologies celte et nordique.

  3. cher Christophe, tu as raison ; je suis d’ailleurs en train d’approfondir ce sujet

Laisser un commentaire

ma vie |
Amour, Beauté, Désir |
the green dress and the blu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...
| Le monde de alarc